La Digue

La Digue

La Digue, l'île authentique des Seychelles

De toutes les îles seychelloises, La Digue est probablement celle qui incarne le mieux l’image de carte postale qu’évoque l’archipel. Découverte en 1769 par Nicolas Thomas Marion-Dufresne qui lui a attribué le nom de son navire, cette île à la nature exubérante peut aussi bien faire l’objet d’un séjour d’une ou deux nuits que d’une excursion d’une journée au départ de Praslin, située à seulement 15 minutes en bateau. Destination privilégiée par les couples pour un voyage de noces ou un mariage aux Seychelles, La Digue s’enorgueillit de détenir quelques-unes des plus belles plages au monde.

Un séjour à La Digue, c’est visiter une île où on circule quasi-exclusivement à pied ou à vélo. Vous pourrez ainsi vous élancer sur les routes pittoresques et partir à la découverte de ses richesses naturelles à votre guise. Les plus chanceux croiseront peut-être le chemin d’un char à bœufs traditionnel, autrefois moyen de locomotion principal et toujours utilisé par les locaux à l’occasion des grandes célébrations. Fondé au XIXe siècle, l’Union Estate est une visite incontournable de votre voyage. En explorant cet ancien domaine colonial où l’on continue de produire le coprah et l’huile de coco de manière locale, vous découvrirez une plantation de vanille, un ancien cimetière colonial ainsi qu’un enclos à tortues géantes d’Aldabra, dont certaines sont âgées de plus de 90 ans ! Non loin de là, se dresse le plus grand monolithe de granite des Seychelles, classé monument national. Point d’orgue de votre visite du site : la mondialement célèbre Anse Source d’Argent. La plus emblématique des plages de l’archipel déploie ses criques de sable blanc jalonnées d’imposants blocs de granite au bord d’une eau turquoise époustouflante. Un paysage de rêve à ne surtout pas manquer notamment au coucher du soleil.

Parmi les autres plages paradisiaques ourlant le littoral de l’île, Grande Anse, Anse Sévère, Anse Patate ou encore Anse Réunion vous séduiront par leur beauté enchanteresse. Les ornithologues en herbe profiteront de leur  voyage à La Digue pour visiter la Réserve de la Veuve et observer la dernière population de tchitrecs de l'archipel, une espèce endémique plus connue sous le nom de gobe-mouches de paradis ou encore de veuve noire. Les plus chanceux pourront apercevoir cet oiseau, aussi rare que discret, caché entre les feuillages des takamakas centenaires. Les férus de randonnée pourront partir à l’assaut du Nid d’Aigle, culminant à 333 mètres d’altitude, et profiter d’une vue imprenable sur les îles Curieuse, Félicité, Frégate ou encore Silhouette. Les passionnés de plongée sous-marine et de snorkeling profiteront d’une escapade sur l’île Coco, située au large, pour découvrir des fonds marins d’une richesse exceptionnelle.

Incontournable à La Digue